L’implication des agences Vitalliance dans les projets Evasion

Les clés de la réussite de ce projet différenciant

A l’origine de l’équipe Evasion, Aurélie Testard (responsable de l’agence Vitalliance d’Angers) et Stéphanie Saint-Marc (responsable de l’agence Vitalliance de Poitiers), en sont aujourd’hui toutes deux membres actives. Elles ont partagé leurs expériences et parlé de l’implication des agences dans la réussite du projet, dans le cadre d’une interview accordée au magazine Vitalliance dans son dernier numéro du premier semestre 2020. Découverte !

Quel est le rôle des agences dans le projet Evasion ?

Il est double. En tant que membres de l’équipe Evasion, Stéphanie et Aurélie s’occupent, d’une part, de la mise en place de projets concrets pour les clients de Vitalliance. Le but étant d’aller le plus loin possible dans les projets d’accompagnement proposés. D’autre part, il s’agit de garantir un lien étroit avec les clients, les associations locales, les centres de vacances, ainsi que les autres acteurs compétents dans ce domaine. Ce faisant, il est possible de relayer l’information et l’expérience au sein de ce réseau, mais aussi de partager les idées avec les membres de l’équipe Evasion et avec les autres responsables d’agences. Ainsi, ces derniers prennent conscience de l’impact positif des actions menées sur les personnes accompagnées. Pour sa part, Aurélie joue aussi un rôle de force de proposition au sein de l’équipe, mettant en place des actions au niveau de l’agence, de ses équipes et des intervenants.

Les facteurs de succès de ce projet de vie pour les bénéficiaires

Pour Stéphanie, le caractère innovant du projet Evasion est le facteur clé de succès. Mais en quoi ce concept est-il innovant ? En termes simples, l’idée de l’équipe Evasion est de venir à contre-courant de la pensée répandue, selon laquelle il n’est pas possible pour les personnes dépendantes de pratiquer des activités de loisirs. Le projet adopte donc une approche encourageant ces personnes à franchir le pas, en proposant des actions adaptées aux besoins et aux capacités des personnes en situation de handicap.

Aurélie évoque, quant à elle, le désir et la volonté de nombreux clients de pratiquer une activité, mais surtout l’implication des équipes d’auxiliaires de vie comme facteurs déterminants dans la réussite du projet Evasion. Cette implication s’est d’ailleurs traduite par la création d’un poste inédit au sein des agences, celui de « référent d’équipe ». Son rôle : développer et encourager les activités en extérieur, en organisant le planning des actions, en prenant contact avec les partenaires et en assurant la mise en place et le suivi.

Comment mesurer les impacts des actions du projet Evasion ?

Il existe un moyen simple de mesurer l’impact des différentes actions menées dans le cadre du projet Evasion : les nombreux remerciements reçus de la part des bénéficiaires et les sourires qui se dessinent sur leurs visages ! Pour Aurélie, au-delà de l’impact positif sur les clients, le projet Evasion permet à Vitalliance de se différencier des autres acteurs du secteur.

Quels conseils aux autres agences d’aide à domicile pour développer ce concept d’évasion ?

Pour Aurélie et Stéphanie, la clé est d’intégrer le fait que l’évasion doit être considérée comme une dimension à part entière du métier d’aide à domicile. Une dimension qui apporte satisfaction et plaisir, aussi bien pour les bénéficiaires que pour les collaborateurs. Il s’agit également d’entretenir des liens étroits avec le tissu associatif, ce qui permet de bien cibler les actions qu’il est possible de mettre en place, en tenant en compte les envies des bénéficiaires.