Témoignage de Julien, sportif de haut niveau de foot fauteuil

A la rencontre de Julien, sportif de haut niveau de foot fauteuil

Bien qu’atteint d’une myopathie congénitale depuis l’enfance, Julien n’en reste pas moins une personne extrêmement active ! En plus de son travail, d’abord chez Décathlon, avant d’intégrer Weezea (entreprise de communication), Julien joue dans le club local de foot et, tenez-vous bien, en équipe de France de foot fauteuil ! Partons à sa rencontre !

Julien, merci de nous avoir accueillis ! Nous aimerions beaucoup que vous nous racontiez comment vous avez découvert le foot fauteuil.

Ça a commencé quand j’étais enfant. Durant mon enfance, j’ai fréquenté une école ordinaire, en plus d’un centre de rééducation qui proposait de nombreuses activités. Parmi celes-ci, il y avait le foot fauteuil. Je l’ai donc choisi et aujourd’hui, je suis président du club local, dans lequel je joue également. Je fais aussi partie de l’équipe de France de foot fauteuil.

Parlez-nous un peu plus du foot fauteuil et de votre expérience dans votre club local et en équipe de France.

Le foot fauteuil est l’un des rares sports d’équipes à être adaptés aux personnes en situation de handicap lourd. Comme toute discipline sportive, la clé du succès est dans la pratique régulière. Dans notre club local, nous avons réussi à grimper les échelons et ainsi passer en division 1. J’ai aussi eu l’honneur de jouer en équipe de France de foot fauteuil à trois occasions : lors de la coupe d’Europe 2014 en Irlande, celle de 2019 en Finlande et pour la coupe du Monde aux Etats-Unis en 2017. Il s’agit d’expériences dont je suis particulièrement fier, d’autant plus qu’on a pu, à chaque participation, finir champions ou vice-champions.

Qu’est-ce que vous apporte le foot fauteuil ?

Je profite du foot fauteuil aussi bien sur le plan sportif qu’humain. Cela fait 20 ans que je pratique ce sport, soit dès l’âge de 10 ans. J’ai eu en outre la chance d’avoir pas mal de mentors dans mon entourage, mais aussi des exemples motivants de personnes, comme moi, en situation de handicap, et qui ont des vies familiales épanouies, un travail et des loisirs. Ça a fini de me convaincre qu’avec un peu d’aide, on peut réussir à avoir une vie normale. Et c’est surtout grâce au foot fauteuil que j’ai rencontré ma compagne ! En bref, le sport fauteuil m’a permis de m’épanouir.

Un mot pour la fin, Julien ?

Oui, j’aimerais lancer un appel aux personnes désireuses de rejoindre notre club local de Villeneuve d’Ascq. Nous sommes à la recherche de nouveaux adhérents, et des accompagnants bénévoles. N’hésitez pas à nous contacter sur notre page Facebook.



D'autres articles qui pourraient vous intéresser :