Les bénéfices de pratiquer des activités pour les personnes dépendantes

Le plein air n'a jamais été aussi appréciable.

Chez les personnes âgées et les personnes en situation de handicap, conserver une activité physique régulière ou pratiquer un sport est un enjeu pour qu’elles puissent conserver le plus possible leur autonomie. Mais ce n’est pas tout puisque la pratique d’un sport, en plus d'apporter du lien social et du plaisir, permet aussi de lutter contre la maladie et ainsi de rester en meilleure santé.

Les personnes dépendantes ont des passions et des loisirs qu’elles pratiquaient lorsqu’elles étaient plus jeunes ou valides. 

Ne plus pouvoir s’adonner à ces activités suite à une maladie, un accident ou tout simplement à cause de la vieillesse peut avoir un impact sur le moral et entraîner des problèmes supplémentaires. il faut continuer à avoir des passions et des loisirs. 

S’il leur est impossible de continuer l’activité qu’elles pratiquaient par le passé, elles peuvent se découvrir d’autres passions. C’est notamment un des rôles des équipes de Vitalliance. 

En effet, en fonction du profil de la personne, elles peuvent proposer différentes sorties auxquelles elles n’auraient pas pensé comme des activités artistiques ou culturelles. Tout comme le sport, elles contribuent aussi au bien-être physique et moral des personnes dépendantes.


Par exemple, des activités créatives comme la peinture, le tricot, l’écriture leur permet de faire travailler leur esprit et leurs capacités de réflexion. 

Toutes ces activités offrent aussi la possibilité à ces personnes de s’évader et d’oublier, l’espace de quelques heures, les difficultés du quotidien. Elles développent ainsi des qualités utiles à la vie de tous les jours et ressentent un sentiment de satisfaction et de fierté lorsqu’elles parviennent à mener à bien l’activité dans laquelle elles se sont plongées. 

Elles ont aussi l’avantage de favoriser le partage. En effet, une fois leur création achevée, les personnes dépendantes peuvent l’offrir à leurs proches, les intégrants ainsi dans un cercle social qui a tendance à se réduire.